David Lepoutre

Enseignant / Enseignant-chercheur

Discipline(s)

SOCIOLOGIE

Disciplines enseignées

Méthodes qualitatives (L1) - Sociologie de la santé (M1 SES) - Sociologie des institutions (M2 CPCCP) - Enquête de terrain (M2 SES).

Thèmes de recherche

- Sociologie urbaine - Sociologie de la jeunesse - Sociologie des institutions

Curriculum Vitae


Axes de recherche de l'IDHES | UMR 8533

Axe 1 : Produits, entreprises, travail et relations professionnelles
- Dynamiques des relations professionnelles et des institutions du travail à l’échelle globale

Axe 2 : Savoirs, capacités et innovations
- Retour sur la production des savoirs en sciences sociales


E-PUBLICATIONS
Publications électroniques de David Lepoutre sur les portails:


Archives ouvertes:



PUBLICATIONS RÉCENTES


Articles dans les revues à comité de lecture
- Lepoutre David, "L’immeuble mode d’emploi. Devenir de l’habitat haussmannien dans la ville contemporaine", Ethnologie française, vol XLII, 3, 2012, p. 419-430. URL : www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2012-3-page-419.htm. DOI : 10.3917/ethn.123.0419.
- Lepoutre David, "Histoire d’un immeuble haussmannien. Catégories d’habitants et rapports d’habitation en milieu bourgeois", Revue française de sociologie, vol. 52, n° 2, 2010, p. 321-358.

Corps

Professeur des Universités

Informations complémentaires


Syllabus du cours de sociologie de la santé (2014-2015)
12 séances

1. Le travail des médecins, des infirmières et des brancardiers
Jean Peneff, L’Hôpital en urgence, Paris, Métailié, 1992.
2. L’évolution des services d’urgence dans la France contemporaine
Jean Peneff, Les malades des urgences, Paris, Métailié, 2000.
3. Le développement de la profession médical et les dépenses de santé
Jean Peneff, La France malade de ses médecins, Paris, Les Empêcheurs de penser en rond / Le Seuil, 2005.
4. La perspective institutionnelle de Briand et Chapoulie
Jean-Pierre Briand, Jean-Michel Chapoulie, Les Collèges du peuple. L’enseignement primaire supérieur et le développement de la scolarisation prolongée sous la Troisième République, Paris, Presses universitaires de Rennes, 2012 (1992).
5. L’essor et le déclin de l’industrie pharmaceutique
Philippe Pignarre, Le Grand secret de l’industrie pharmaceutique, Paris, La Découverte, 2004 ; Mikkel Borch-Jacobsen, Big Pharma. Une industrie toute puissante qui joue avec notre santé, Paris, Les Arènes, 2013.
6. L’hôpital psychiatrique comme institution totale
Erving Goffman, Asiles, Paris, Minuit, 1968.
7. Drogues et toxicomanies : l’exemple du crack
Terry Williams, Crackhouse. Quatre ans d’enquête au bout de la nuit, Paris, Dagorno, 1994.
8. Histoire du tabac en occident
Jason Hughes, Learning to Smoke. Tobacco use in the West, Chicago, The University of Chicago Press, 2003.
9. Histoire et sociologie du cancer
Siddahartha Mukherjee, L’empereur de toutes les maladies. Une biographie du cancer, Paris, Flammarion, 2013.
10. Alimentation et maladies de la prospérité (Campbell)
T. Colin Campbell, Thomas M. Campbell, L’enquête Campbell, Paris, les Arènes, 2013.
11. La silver-économie et les maisons de retraite
Enquête personnelle
12. Les statistiques du suicide
Jack D. Douglas, The Social Meanings of Suicide, Princeton, The Princeton University Press, 1967 ; John Maxwell Atkinson, Discovering Suicide : Studies in the Social Organization of Sudden Death, Pittsburgh, The University of Pittsburgh Press, 1978 ;

Modalités d’évaluation. Préparation d’un dossier personnel de 2000 mots minimum, sur un thème en rapport avec une ou plusieurs séances du cours. Le dossier doit comporter une investigation personnelle, ou la mobilisation d’expériences personnelles. Possibilité d’examen terminal (durée 2 heures) pour les étudiants inscrits en contrôle terminal. Voir ci-dessous, la liste des possibilités de compte-rendu en rapport avec chaque séance.

Trois possibilités en rapport avec la séance 1. Raconter une épisode de la série Urgences, en le décrivant et en l’analysant du point de vue des représentations sociales dont nous avons parlé dans le cours. Eventuellement pour contredire ce qui a été dit dans le cours. Ou bien observer un service d’urgence pendant 2 heures en prenant des notes, un soir tard, de préférence un vendredi ou un samedi, dans un grand hôpital, et faire un compte-rendu à partir de ces notes. Ou bien faire un compte-rendu sur la répartition du travail et la délégation du sale boulot dans une entreprise ou une institution dans laquelle vous travaillez, en vous servant de vos observations et expériences personnelles.

Une possibilité en rapport avec la séance 2
. Observation de 3 ou 4 heures d'une soirée dans un grand service d'urgence : décrire et compter qui rentre, qui accompagne, qui attend, qui sort (âge, sexe, style social, nationalités). Listes, tableaux, synthèses. Possibilité de le faire à 2, mais alors il faut faire 2 observations, et un CR chacun.

Deux possibilités en rapport avec la séance 3. Faire une autobiographie médicale. Ou faire l'analyse des consommations médicales de sa propre famille sur une période de six mois ou un an (consultations, examens, hospitalisations, pharmacie, etc.)

Une possibilité en rapport avec la séance 5. Faire le récit et la description de sa propre expérience et de ses propres pratiques en matière de médicaments : achats, stockage, consommations, usages, effets.

Une possibilité en rapport avec la séance 6. Faire le récit et la description de sa propre expérience du contrôle médical et du contrôle des institutions de santé sur sa propre vie. Analyser les modalités de sa propre soumission, ou de son autonomie, face à cette emprise.


Syllabus du cours de Sociologie des institutions
12 séances

1. Diriger les musées et administrer la culture. Le travail des conservateurs (Frédéric Poulard. Conservateurs de musées et politiques culturelles, Paris, la Documentation française, 2010).
2. Les travailleurs et le niveau d’effort dans les entreprises et les institutions (Donald Roy, Un sociologue à l’usine, Paris, La Découverte, 2006).
3. Institutions et concurrence : libraires, éditeurs et entreprises numériques. (Cédric Biagini, L’emprise numérique. Comment Internet et les nouvelles technologies ont colonisé nos vies, éditions L’échappée, 2012).
4. La médecine comme offre institutionnelle (Jean Peneff, L’Hôpital en urgence, Paris, Métailié, 1992 ; Les Malades des urgences, Paris, Métailié, 2000 ; La France malade de ses médecins, Paris, Les empêcheurs de penser en rond, 2005).
5. La création artistique dans son contexte institutionnel. Le cas de Mozart. (Norbert Elias, Sociologie d’un génie, Paris, Seuil, 1991)
6. La gestion des flux d’élèves dans un établissement secondaire (Philippe Masson, Les Coulisses d’un lycée ordinaire. Enquête sur les établissements secondaires des années 1990, PUF, 1999).
7. Institutions éphémères et institutions pérennes : Marseille-Provence 2013. (Observations directes, voyages d’étude et d’intégration du master, novembre 2013, novembre 2014).
8. L’invention de la perspective institutionnelle (Jean-Pierre Briand, Jean-Michel Chapoulie, Les Collèges du peuple. L’enseignement primaire supérieur et le développement de la scolarisation prolongée sous la Troisième République, Paris, éditions du CNRS, 1992).
9. Trois institutions culturelles (exposés d’étudiants)
10. Le travail et les motivations des cadres dans les institutions (Melville Dalton, Men Who Manage, New York, Wiley, 1959).
11. Mouvements utopiques et mobilisation collective (John Jordan, Isabelle Frémeaux, Les sentiers de l’utopie, Paris, La Découverte, 2012).
12. Institutions et catégories d’acteurs. L’exemple d’un immeuble haussmannien. (David Lepoutre, « Histoire d’un immeuble haussmannien).

Évaluation. A partir d’une expérience personnelle dans une institution, rédiger une note de recherche d’une dizaine de pages en mettant en œuvre une ou quelques idées de la perspective institutionnelle développées dans le cours : niveau d’effort des travailleurs ; aspects et modalités de l’offre institutionnelle ; gestion des flux humains ; concurrence entre institutions ; exercice du pouvoir ; etc. La notion d’institution peut s’appliquer à tous les types d’organisations dans lesquelles vous avez eu ou avez une expérience : association, entreprise privée, entreprise publique, collectif éphémère.

Axe du cours. Ce cours aborde la culture et les activités culturelles à travers la perspective institutionnelle, c’est-à-dire en prenant systématiquement le point de vue des institutions et des gens qui y travaillent, en tenant compte notamment de leurs intérêts matériels. Et ce, quelle que soit la taille, la forme et le statut des institutions considérées. Différents aspects seront examinés : le niveau d’effort et les motivations des travailleurs dans les institutions ; les notions d’offre et de concurrence institutionnelle ; la création artistique dans son contexte institutionnel ; la gestion des stocks et des flux de clientèle dans les institutions.




Mis à jour le 15 juillet 2016